Interview de Paul Ruditis

1. En commençant un ’’nouvelle saison’’ de Charmed, vous aviez probablement une grande possibilité d’histoires que vous vouliez raconter. Quelle est la chose qui vous a poussé à raconter l’histoire de la première sorcière ?

C’est la meilleure idée qui nous est venue. Nous voulions un antagoniste que nous n’avions jamais vu dans Charmed. Nous souhaitions aussi créer une histoire qui pouvait apporter quelque chose de nouveau dans la mythologie de la série et nous permettre d’aller plus loin dans quelque chose d’inédit et différent. Il était aussi important d’arriver avec une grosse histoire puisqu’il est difficile de faire des plans sur le long terme sur un comic book mensuel. Si on m’avait dit dès le début que nous aurions la garantie d’avoir dix-huit numéros -ou vingt-quatre ou peut importe combien de numéros - l’histoire de Neena aurait pu être jouée différemment, mais j’aime la façon dont nous l’avons utilisée.

2. Comment vous sentez-vous maintenant que le premier gros arc est finin?

Bien, merci.

Oh, je suppose que vous voulez plus comme réponse. Okay.

Comme pour tous projets, c’est une combinaison d’émotions. Je suis fier des histoires que nous avons racontés, je regrette quelques décisions que nous avons pris et regarde vers le futur pour voir ou ça nous conduira. C’est vrai pour tout ce que j’ai écrit. La fierté et les regrets changent tous les jours selon ce que je ressens dans le moment. Je suis heureux que ce projet m’ait donné ces grandes perspicacités dans un style d’écriture que je n’avais jamais essayé auparavant, ce qui a été particulièrement agréable.

3. Comment vous est venu l’explication donnée par Penny et Patty sur l’absence de Prue dans ’’Charmed Offensive’’ ? Etait-ce quelque chose que vous pensiez en tant que fan avant de commencer le comics ?

Comme tout le monde espérait le retour de Prue dès que le comics a été annoncé, j’ai senti que je devais donner une explication sur l’absence de Prue au cas ou le Numéro 12 aurait été le dernier. En outre, il y a eu des problèmes logistiques en ce qui concerne le personnage qui a rendu nécessaire d’avoir une sortie par rapport à Prue.

Je n’ai jamais vraiment pensé à ce qui se passait avec Prue jusqu’à ce que je travaille sur le comic. J’essayais d’être un téléspectateur plus passif. Je sais que la communauté de Charmed est très active sur internet, élaborant des théories et écrivant des fan fiction. C’est génial pour une communauté de fans, mais ce n’est pas là que mon intérêt ce pose. Quand j’écrivais les romans Charmed, nous utilisions la série comme un guide. Comme ils étaient passés à autre chose concernant le personnage, nous avions fait de même, je ne lui est donc pas donné plus d’importance, mis à part le fait qu’elle soit morte. Tout cela a changé, évidemment, quand Zenescope m’a engagé. Il n’y avait vraiment pas de moyen de relancer Charmed sans considérer la façon d’aborder ou non l’approche de son personnage maintenant que nous n’avons plus à faire face aux contraintes d’une série télé.

4. Quel personnage avez-vous trouvé le plus intéressant à écrire ? Pourquoi l’histoire de ce personnage est plus attachante que les autres ?

J’ai été surpris de découvrir que Paige était celle qui m’intéressait le plus, du point de vue de l’écriture. Je sens que son mariage avec un mortel a le plus récent matériel pour moi. On a pu voir beaucoup d’histoires des soeurs essayant d’avoir une relation amoureuse avec des humains non-magiques, mais aucune d’entre elles n’a duré assez longtemps pour essayer de construire une famille. Ce n’est pas vraiment la même chose avec Piper et Léo puisque Léo a fait partie de la communauté magique pendant très longtemps. Rien de tout ça n’est nouveau pour lui. Henry a peut-être accepté qui est Paige et ce que deviendront ses filles, mais ça ne veut pas dire qu’il sera toujours facile pour lui de vivre avec. Puisque Charmed a toujours été centré sur la famille, je pense que leur relation nous fournis les meilleures histoires dans ce respect.

Je devrais aussi noter que lorsque j’utilise le mot ’’mortel’’ je l’utilise comme un terme passe partout pour une personne non-magique. Je ne dis pas que Paige est ’’immortel’’ par exemple.

5. Neena est devenu un Big Bad populaire chez les fans de Charmed. Quelles ont été vos inspirations pour le personnage ? Aviez-vous initialement une autre histoire prévue pour elle ?

Merci. C’est sympa de savoir qu’elle a été bien reçue.

Neena était au départ un personnage mineur quand j’ai présenté mon idée pour le premier arc. Une fois engagé par Zenescope et que j’ai commencé à travailler avec Raven sur ce que l’histoire réelle serait, il était évident que nous avions besoin d’un ’’Big Bad’’ pour nous mener au-delà des premiers numéros. Je voulais vraiment que les Charmed Ones ait un antagoniste féminin, car c’était rarement le cas dans la série sur un long terme excepté La Prophétesse. Et elle travaillait en réalité pour quelqu’un d’autre. Christy et Billie étaient plus des pions que de vrais ’’vilains’’.

Dès que j’ai su que je voulais une femme dans ce rôle, Neena a fait l’affaire et nous avons construit son histoire à partir de là. Toute cette discutions avait eu lieu alors que nous étions en train de travailler sur le Numéro 1, ce n’est donc pas soudainement en plein milieu du premier arc que j’ai réfléchi et que j’ai dit "Attendez ! Attendez ! Pourquoi ne pas faire ça ?" Raven et moi avons réfléchis à de nombreuse idées sur Neena, comme nous le faisons quand nous commençons une histoire. Beaucoup de choses ont été abandonnés le long du chemin, mais j’étais plutôt sûr de ce qu’elle devait devenir depuis le début.

6. Le compagnon de Neena est resté anonyme et caché dans l’ombre; sera-t-il un jour révélé qui est ce personnage ? A-t-il un nom ?

Probablement pas. En tant que personnage son seul impact sur l’histoire était sa relation avec Neena. Qui il est au-delà de ça n’était pas important pour l’histoire, voilà pourquoi je ne lui est pas donné de nom. Comme Neena, il a beaucoup de noms (bien que pas autant qu’elle) donc insérer un nom dans l’histoire et expliquer qu’il s’agissait d’un de ses nombreux noms n’aurait pas été nécessaire.

 

7. Appellerez-vous Neena une bonne sorcière ou une mauvaise sorcière ? Dans un sens elle ressemble à Gideon, qui avait de bonnes intention, mais de mauvaises actions.

Je ne suis pas vraiment partisan de définir "le bien" et "le mal" quand ça concerne les sorcières. C’est une chose qui diffère je crois des auteurs sur la série TV, bien que la série était assez vague sur le truc bonnes sorcières contre les mauvaises contre les Warlocks. Je préfère penser que les sorcières sont des êtres du bien qui peuvent faire de mauvaises choses. Est-ce que cela en fait des "mauvaises sorcières" ? Je ne sais pas. Ce n’est pas comme si quelqu’un assignait des maillots par équipes : "Oh, tu es une Bonne Sorcière. Tu auras un maillot bleu et va jouer en défense." "Tu es une Mauvaise Sorcière ? Et bien voici un maillot rouge et va jouer en attaque."

Tout comme nous avons pu voir qu’un Warlok peut être bon ou mauvais, je pense que c’est la même chose pour les sorcières. Pour Neena, je trouverais difficile de considérer une personne qui s’arrange de la mort d’Innocents, Êtres de Lumière et Fondateurs comme une bonne personne, peut importe sa motivation. Après tout, je n’ai pas expérimenté cette sorte de vie presque immortelle qu’elle a vécu, donc qui suis-je pour juger ?

8. Pouvez-vous nous en dire plus sur les orbes rouges et bleu que Neena avait besoin pour combiner les Régions Supérieurs et les Mondes Souterrains ?

La Sphère de Lumière et de l’Obscurité sont des orbes contenants de la magie en rapport avec le côté de la lumière et de l’obscurité (ou le bien et le mal si vous préférez) qui une fois combiné ensemble par une formule donnait à Neena la puissance qu’elle avait besoin pour fusionner les Régions Supérieurs et les Mondes Souterrains. Considérez les comme des batteries qui ont donné à sa formule une puissante secousse avec une puissance à la fois positive et négative.

9. L’ethnie de Neena a été remise en question. Elle est passée d’une métisse aux cheveux frisés à une femme blanche aux cheveux lisses. Avez-vous quelque chose à voire dans ces changements ? Ou est-ce uniquement quelque chose que les coloristes a fait ?

Elle était décrite dans le script du numéro 1 comme ayant le teint olive et de longs cheveux bouclés. Je dirais que le ton sa peau dans ce numéro était plus sombre que ce que j’avais imaginé en l’écrivant. Les changements au court de la série des différents artistes et coloristes n’étaient pas intentionnels mais, plus une erreur de continuité entre plusieurs personnes travaillant sur ces numéros. Certains artistes/coloristes qui arrivèrent plus tard prirent ce "ton olive, cheveux long frisés" à la lettre alors que d’autres ont basé leur travail sur les anciens numéros (ou une combinaison des deux). Je prendrais la responsabilité de ce que la majeure partie des artistes ont fait sous ma direction en tant que co-rédacteur dans le second arc. Pour les changements entre les numéros faits par le même artiste ou coloriste vous devrez leur demander.

10. Rennek est un personnage très intéressante, car il nous a révélé une partie de l’histoire de Léo qui nous était inconnue jusqu’à présent. A-t-il survécu à la bataille du Numéro 12 ? Si oui, le verront-nous dans les prochains numéros ?

Oh, je dirais qu’il est sûr de penser que si un personnage notable disparais sans explication, il y a de bonnes chances de le revoir.

11. Dans Morality Bites Back, Phoebe a révélé à Elise qu’elle était une sorcière. L’a-t-elle fait uniquement pour arrêter Cal, ou avez-vous de futurs projets pour Elise ?

Elise est un personnage important dans Charmed et une grande amie de Phoebe, j’ai donc sentie qu’il était temps qu’elle connaisse la vérité. Si cela aura un impact ou non sur leur amitié ou une tout autre histoire est simplement une chose que vous devrez attendre pour voir.

12. Comment approchez les nouvelles formules ? Est-ce difficile ou aimez-vous créer les rimes ?

En fait, c’est la partie que j’aime le moins. Les formules ne font que ralentir la narration. Vous avez tous ce potentiel intéressant pour l’action et là, vos personnages principaux doivent s’arrêter, se tenir la main et réciter un court texte. C’est quelque chose que j’espère faire moins dans l’avenir, mais les formules ont toujours été une partie importante de Charmed je n’envisage donc pas de les faire disparaître complètement puisque ce ne serait pas vrai pour le monde que nous aimons tous.

13. Pourquoi avez-vous décidé que Henry Jr. Serait l’enfant adoptif de Paige et Henry plutôt que leur fils biologique ?

La décision de qui serait Henry Jr. et les jumeaux a été le choix le plus réfléchie que j’ai fait pour la série. Lors du bref flash forward à la fin de la série, ces trois-là avait l’air d’avoir le même âge. Ils se ressemblaient aussi beaucoup, mais j’ai décidé de chambouler tout ça pour coïncider avec l’histoire que je voulais raconter. La décision que Henry soit adopté a été prise, car je voulais un personnage qui, comme Henry Sr., ne faisait pas partie de l’histoire magique de la série. Tous les autres personnages principaux sont soit partie de la lignée des Warren ou, dans le cas de Léo et Coop, des êtres magiques qui existent depuis longtemps. (Note : Combien dois-je déteste qu’il y ait une ligne de dialogue jetable dans la série TV qui indiquait que Coop a vécu plus de 200 ans ? Si ennuyeux.)

Quoi qu’il en soit, comme je l’ai indiqué plus tôt, j’ai rapidement découvert que la relation Henry Paige était l’une des choses que je trouvais le plus intéressant dû au fait qu’il soit mortel. J’ai senti que leur donner un enfant qui ne serait pas biologiquement le leur ouvrirait leur histoire et que Henry trouverait mieux sa place dans cette famille magique. Il y a aussi un lien sur le fait que Paige et Henry on tous deux étés adoptés et élevés dans des familles d’accueil. J’ai aimé faire ce rapprochement.

14. Dans les deux derniers numéros, nous avons pu voir Paige passer de l’autre côté et retourner à la vie. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce processus, nous donner un peu plus de détails ?

Son âme a été séparée de son corps par un procédé magique. Elle est entrée dans "la lumière" et est "passé de l’autre côté" où est allé dans "l’au-delà" ou peut importe quel euphémisme vous préférer. Son âme est retournée dans son corps par des moyens magiques. Je pensais que c’était assez simple mais je devine par cette question que ce n’était pas le cas. Malheureusement, je ne sais pas comment mieux l’expliquer. Peut être que si vous considérez cela comme une sorte de projection astrale forcée ? Elle n’était pas morte, mais son esprit et son corps étaient séparés.

15. Qu’est-il arrivé à Léo ? Est-il à nouveau un Être de Lumière, ou peut être un autre type d’être angélique ? L’épée et les ailes ressemblent en effet à l’archange Michael.

Vous plaisantez, non ? Vous ne vous attendiez pas vraiment à ce que je réponde à cette question en dehors de l’histoire ? Je pensais que vous me connaissiez mieux que ça.

16. Puisque les Anges du Destin ont annulés les futurs appels des enfants, Wyatt est-il toujours béni ou bien encore l’héritier d’Excalibur ? Quand est-il des pouvoirs de Mélinda ? Ont-ils été repris ?

Commençons par Mélinda puisque c’est la réponse la plus facile. Je ne crois pas que les Anges du Destin lui auraient retiré ses pouvoirs actifs puisque cela fait maintenant partie d’elle, comme un bras ou une jambe. Retirer un pouvoir actif est pour moi comme retirer une partie du corps.

Pour l’autre partie de la question, les Anges du Destin ont annulés leurs appels pour qu’ils puissent être sauf des êtres démoniaques qui en auraient après eux. Qui ils deviendront n’est pas encore écrit. Au sens propre comme au figurer. Ca n’a pas encore été écrit. Ils peuvent devenir n’importe quoi. Seul les Anges du Destin peuvent en être sûr.

En parlant de ça, j’ai eu beaucoup de questions concernant les enfants et je comprends bien cette fascination, mais Charmed est l’histoire des Charmed Ones, des soeurs Halliwell. Bien que leurs enfants font partie intégrante de leurs vies, ils ne sont pas au centre - tout comme leurs pouvoirs ne sont pas au centre - du comic book à moins que cela ait un impact sur l’histoire de leurs parents comme la façon de se renseigner sur Melinda dans le Numéro 7 nous en à appris plus sur Piper et spécialement Léo. Ce n’est pas pour dire que leurs pouvoirs ne seront pas une partie des histoires. Les enfants vont définitivement entrer en jeu, mais je ne crée pas des histoires uniquement pour montrer leurs pouvoirs.

Aussi, n’oubliez pas que nous parlons de bébé dans la plupart des cas. Il n’y a pas vraiment de raison de se concentrer sur ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas faire dans la BD. Par exemple, plusieurs personnes m’ont demandés si j’allais donner à P.J. Le pouvoir de prémonition de sa mère. C’est un désir que je comprends, je l’admets, mais la dernière fois que nous avons vu P.J. Dans le comic, elle avait environ six mois. Même s’il y a évidemment des moyens visuels pour montrer un bébé de six mois ayant une prémonition, je ne vois pas vraiment d’histoire potentiels la-dedans. Va-t-elle sortir en rampant dans la rue pour empêcher quelqu’un de se faire écraser par une voiture ? Comment Phoebe peut-elle savoir que son bébé a une prémonition et que fait-elle à ce sujet ? Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’histoire dans ce développement, mais je n’en vois pas de très intéressante tant qu’elle n’a pas au moins un an.

P.J. Pourrait-elle développer des prémonitions ? Peut être. Est-ce que le pouvoir qu’elle a déjà révélé est son pouvoir actif de sorcière ou un pouvoir de Cupidon qui ne requiert pas de bague ? Qui sait ? Wyatt portera-t-il Excalibur à nouveau ? Le Pouvoir des Trois sera-t-il transféré à l’un des enfants ? Pour que le Pouvoir des Trois soit transféré à quelqu’un cela ne veut-il pas dire que les Charmed Ones doivent mourir avant ? La découverte de ces choses est ce qui rend une histoire intéressante. Vous donner simplement cette information ne ferait pas des histoires convaincantes et intéressantes à mon opinion. Je préférerais que le Comic Charmed dure assez longtemps pour raconter autant d’histoire sur les Charmed Ones et leur famille que possible.

17. Nous n’avons vu que trois Anges du Destin, y en a-t-il d’autres ? Ou n’y a-t-il que ces trois la ?

Qui peut en être sûr ? Peut que la réponse sera donnée un jour dans la BD. Ou peut être pas. On verra.

 

NEW - NEW - NEW - NEW - NEW


18. Il y a eu six artistes pour les deux premiers story arcs, sept si on inclus l’histoire bonus du Volume 1. Chacun de ces artiste a apporté quelque chose d’unique. Quelles sont les choses uniques que vous préférez d’un artiste ou d’un autre ?

Quelle bonne question. De très bons artistes ont travaillés sur le comic qui ont chacun apporté quelque chose de spécial.

Dean Kotz est génial avec les scènes d'action. Je ne peux même pas imaginer le Numéro 12 sans lui. Il a réussi à mettre tellement d'images dans les vignettes d'action et a vraiment donné vie aux pages. Nous parlons toujours des moyens de faire des choses plus surprenantes puisque nous ne sommes pas restreins par un budget de série TV et son travail illustre bien ceci. J'aime aussi beaucoup les nouveaux personnages qu'il a créé pour nous que vous n'avez pas encore rencontré. Chacun est distinct, ce qui est une chose que je n'ai pas ressenti en achevant les précédents arcs ou plusieurs nouveaux personnages avaient tendance à être générique. Je ne suis pas toujours très descriptif dans les scripts avec les personnages ''invités''. Je préfère laisser les artistes les créer en ce basant sur leur vision et Dean m'a vraiment impressionné par les personnalités qu'il a créées. Il est aussi incroyablement rapide, ce qui a été d'une très grande aide avec les délais serrés d'une série en bandes dessinées. Maintenant que nous pouvons respirer un peu avec le calendrier pour le nouvel arc, j'ai vraiment apprécié de voir ce qu'il était capable de faire avec nos personnages un peu plus familiers et les faire grandir.

Reno Maniquis fait des ressemblances spectaculaires, mais ce que j'aime encore plus dans son travail c'est qu'il ne fait pas que capter les lignes des visages des personnages, il arrive à leur donner vie et émotion. Il a réalisé deux dessins particuliés de Piper dans le Numéro 13 (P.5, vignette 4&5) ou son expression et sa pose incarne complètement le personnage que nous avons tous connu et aimé. C'est comme s'il avait réussi à capturer l'essence d'Holly Marie Combs directement dans les pages. Ce qui est encore plus impressionnant en considérant que le dessin de comic book n'est pas sa première occupation. Il est aussi designer, j'étais donc heureux que Zenescope ait pu lui donner plus de temps pour travailler sur le Numéro 13 pour qu'il puisse vraiment approfondir son travail sans empiéter sur son autre emploie.

Je suis vraiment impatient que vous lisiez le Numéro 13. C'est vraiment un petit stand-alone très fun qui fait appel à un peu de folie de la série, qui est agréable à visiter entre des arcs plus profonds et mythologiquement intensifs. Le dernier stand-alone était tellement dramatique. Celui-ci est plus comme une farce. Et Reno l'a visualisé à merveille, surtout avec Piper. J'appelle ça notre Piperpalooza, ce que j'espère que vous comprendrez quand vous le verrez.

Tess Fowler fait aussi de très belles ressemblances, mais ce que j'aime vraiment chez elle c'est son souci du détail. Elle en remplie tellement chaque vignette que c'est à la fois visuellement intéressant et étant aussi le monde des personnages. Presque toutes ses vignettes racontent leur propre histoire. Au-dessus de tout ça, elle est probablement la personne la plus agressive de toute la série au niveau des recherches. Plusieurs fois elle m'a surpris avec des informations sur la minutie de Charmed que je n'ai même jamais remarqué. Mon plus gros regret en tant que co-éditeur est d'avoir dû retenir une partie de cette grande passion pour coller avec le planning. J'espère vraiment que Zenescope la rappellera pour un one-shot ou un numéro vraiment spécial avec un délai confortable pour qu'elle puisse aller le plus loin possible dans ses dessins. Ce serait une pièce étonnante d'oeuvres d'art Charmed.

Carlos Granda m'a vraiment impressionné à la façon qu'il a de faire bouger l'histoire d'une vignette à l'autre. J'aime la façon dont il établit une page de sorte que l'oeil suive les vignettes du haut. Tous les artistes ont été particulièrement habiles à cela, mais cela a été spécialement utile lorsque j'ai stupidement écrit ce qui est probablement l'image la plus ennuyante visuellement de toute la série dans son numéro (P.12). Il a pris une page où il ne se passait rien et l'a rendit intéressante en allongeant les vignettes d'une manière qui se concentre entièrement sur les personnages permettant le dialogue pour vraiment pousser l'émotion de la conversation difficile entre Paige et Henry. Il aurait juste pu simplement concentrer la page sur Paige et Henry dans le salon afin que le lecteur ait un tas de choses pour le distraire de ce moment-là, mais il a pris ce qui était une erreur de ma part et a tapé dans le mille par son choix de mise en page.

J'ai à peine eu la chance de travailler avec Novo Malgapo qui a fait nos six pages de l'histoire bonus du Volume 1, mais il y avait une innocence dans la façon qu'il dessina les personnages dans cette histoire qui s'adaptait à merveille avec les émotions de l'histoire.

J'ai vraiment apprécié de travailler avec Marcio Abreu. Je veux dire que j'ai eu beaucoup de plaisir à collaborer avec tous ceux que j'ai mentionné mais Marcio a vraiment donné le ton à la série. Il a compris que Charmed était plus que Piper, Paige et Phoebe. Le simple fait qu'il ait compris que le manoir est un personnage aussi important que toutes les personnes de chaire et de sang était rafraichissant. J'aurais aimé que vous voyez l'excitation de mon visage en voyant la première page du Numéro 4, qui était aussi la première fois où je voyais son travail. Je me trompe peut être, mais il me semble qu'il n'était pas un fan de Charmed, donc le fait qu'il ait pris la référence fournie et a travaillé avec elle d'une façon qui a vraiment respecté le matériel a été très apprécié.

J'ai aussi vraiment apprécié de travailler avec nos coloristes, notre génial artiste de couvertures, David Seidman (Je n'ai jamais vraiment interagi avec les autres artistes de couverture), et Jim Campbell, notre lettreur. Je pourrais continuer toute la journée sur tout le monde, mais cette réponse est déjà assez longue.

19. Qu'est-ce que vous appréciez le plus dans la BD Charmed, outre les écrire ? Et quel a été le plus grand obstacle dans la création des comics ?

Comme ma réponse précédente peut le suggérer, la meilleure chose à propos du comic book à été les gens merveilleux que j'ai eu la chance de rencontrer. Je fais référence à la fois à mes collaborateurs et à tous les lecteurs géniaux en ligne. Ça a été un des éléments les plus agréables de ce projet.

Pour le plus grand obstacle, il s'agit évidemment du calendrier. Et c'est vraiment dommage car ça ne devait pas se passer comme ça. Quand Raven et moi avions fini le script du Numéro 1 (Note : J'ais écris le Numéro 0 après avoir fini le Numéro 2) il y avait des mois et des mois avant qu'il soit supposé aller à l'impression. Vous avez vraiment besoin de beaucoup de temps d'avance sur un comic book mensuel, particulièrement un comic book sous licence. Dessiner 22 pages en un mois est beaucoup de travail et ce n'est qu'une partie de celui-ci. Ces pages doivent être colorisées, lettrées et être approuvées presque à chaque étape le long du chemin avant d'aller à l'impression et ensuite à Diamond Distributors pour envoyer les livres en magasin. CBS a même approuvé le premier script en une journée, ce qui est inouï en considérant à quel point ils sont occupés. Je pense que ça montre leur engagement à la série. À quelques exceptions près, ils ont été en mesure de revenir vers nous rapidement sur tout et nous permettre d'avancer pendant le processus d'approbation.

Quoi qu'il en soit, le Numéro 1 a pris du retard ainsi que les deux suivants, ce qui était assez frustrant. Surtout pour ce pauvre Milen qui à été forcé de passer beaucoup de nuits blanches et de se démener pour obtenir les pages colorées à temps pour envoyer le Numéro à l'imprimeur pour que Diamond Distributers puisse envoyer les livres en magasin.

Bien sûr, comme vous le savez, nous avons fait appel à plusieurs artistes pour le deuxième arc pour regagner une partie du temps perdu. Le calendrier n'est pas encore la où je voudrais qu'il soit, mais nous avons un peu plus de temps pour le numéro de ce moment ce qui nous a donné un certain répit.

20. Pouvez-vous nous donner un spoiler sur le prochain arc ? En parlant du prochain arc, avez-vous décidé combien de numéros il durera ?

Non. Oui.

(Note : Il a depuis été défini que le troisième arc finirait avec le Numéro 18)

Et bien, merci pour cette nouvelle bonne interview. Je l'ais vraiment appréciée.

Au-revoir!

Source de l’interview : Charmed Comics Fan

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 
×